Les actualités
We've got a joint account how many mg is daily cialis The man standing beside Camilla made a comment about all the people camped out waiting for the baby to which she replied, “I think so, I think so. … I think by the end of the week he or she will be there.” want to buy viagra online "I'm pleased the legislature accepted my recommendations so that suffering children can get the treatment they need," said Christie, seen as a likely 2016 contender for the Republican presidential nomination. "This new law will help sick kids access the program while also keeping in place appropriate safeguards." generic viagra color If XL completes the acquisition, its revenue market share will increase to 22% (currently 19%), improving its narrow lead over second-placed PT Indosat Tbk (BBB/Stable) with 18%. XL will gain access to 15MHz in the 1800MHz spectrum and 10MHz in the 2100MHz spectrum, 14 million additional subscribers generating annual revenue of USD260m, capital and operating expenditure savings of about USD800m and 1,600 telecom towers. generico del viagra en chile Markee: “So, ignoring all that data, Bloomberg ended homeless people’s priority for subsidized public housing, and for Section 8, a federal subsidy that pays the difference between thirty per cent of a renter’s income and the market rent of his apartment. Section 8 is permanent once you’ve been approved for it, and studies show that nearly ninety per cent of the people who get it are still in their own apartments five years later. A certain number of homeless people annually had been given priority over other applicants to receive Section 8. The policy had worked forever, and they ended it.” differin cream canada pharmacy Growing up, I thought “gyp” was simply a synonym for “cheat,” and used it accordingly. It was only when I was an adult that I learned that gyp was short for gypsy. At which point, I stopped using it.
Le jeudi 10 août 2017 à 13:06
Le lundi 31 juillet 2017 à 08:26
Le mardi 25 avril 2017 à 14:10 Conseil municipal

Soirée budget au menu des édiles le jeudi 6 avril 2017.

En résumé, une avalanche de chiffres indigeste au possible et des tableaux qui comportent des erreurs (la faute à l’ordinateur), même le maire s’y perd.

Le vote des différents budgets se passe comme d’hab, pratiquement pas de débats, peu de questions, comme si les élus n’avaient pas regardé les documents avant (à moins qu’ils aient déjà tout compris !).

J’ai, comme tous les ans, posé des questions restées sans réponses. Par exemple, nous versons chaque année 110.092 euros au FNGIR-fonds national, à quelles communes vosgiennes ce fonds bénéficie t’il ? incapacité du maire à me répondre, depuis 2008 c’est ainsi !

La plupart des budgets 2016 dégagent des excédents ; le budget général (fonctionnement et investissement) cumule 404.053,19 €, celui de la forêt affecte 144.708,37 au budget général. Le seul déficitaire est celui de la chaufferie-bois avec -32.985,86 €.

La palme excédentaire revient au budget de l’eau avec, accrochez-vous, 575.999,89 € en montants cumulés (189.003 en fonctionnement et 386.996 en investissement !). Et l’on nous propose dans la foulée d’augmenter le prix du m3 d’eau de 6% comme les deux années précédentes !

L’excédent budgétaire cumulé 2016 (y compris la chaufferie) s’élève à 947.067,22 euros , les documents sont publics, vous pouvez vérifier mais prévoyez l’aspirine !

Nous sommes plusieurs à voter contre l’augmentation du prix de l’eau car, au vu de ces résultats, soit on pourrait ne pas emprunter autant même si les taux sont bas, soit on peut baisser le prix de l’eau significativement (c’est ce que je proposais déjà en 2014).

Autre risque de cet excédent du budget de l’eau, 575.999 euros pour mémoire, il est question selon la loi NOTRE de refiler en 2020 la gestion communale à la CAE (vous savez la Communauté d’Agglomération d’Epinal). Notre gestion de «bon père de famille» risque de passer par profits et pertes et de faire le bonheur de la CAE. Quant à gérer le prix de l’eau, inutile d’y penser !

Finissons par le pompon de la soirée : le dernier point de l’ordre du jour était la demande de remboursement partiel d’un abonnement piscine de 20 euros (vous avez bien lu 20 euros). Quand on vient de voter plusieurs millions d’euros aux différents budgets primitifs, cela prête à sourire, d’autant que c’est la Mairie qui est à l’origine de l’erreur amenant à la «dette». Cocasse non ? Sans rire, le maire et deux adjoints n’ont pas voté à main levée pour le remboursement, par souci d’économies sans doute ?

Jean-Louis THOMAS

Le mardi 20 décembre 2016 à 12:11 Billet d'humeur

Faut oser !

Dire que l'on assiste aux réunions quand on n'y va pas !

C'est ce que j'ai entendu à la réunion du Conseil Municipal du 15 décembre 2016 et qui m'a fait réagir!

Le Conseiller Délégué (CD) Bichotte, censé représenter la Commune au Syndicat Mixte pour l'Informatisation Communale (SMIC) n'y a mis les pieds qu'une fois en 2014. Il s'est fait excuser une fois ce 25 octobre  et a été absent non excusé six fois. Il n'a jamais fait appel à son suppléant dont il ne connaît même pas le nom !

Il est vrai qu'il est débordé par la gestion du site officiel de la Mairie et par le bulletin municipal (1 en 3 ans) dans lequel il a omis plusieurs associations, le foot, le yoga et les donneurs de sang.

Notons encore que pour réaliser ces tâches, notre CD perçoit la bagatelle de 150 euros par mois (comme d'autres aussi peu efficaces).

Faut dire que l'exemple vient d'en haut.

Au SMEDEV (Syndicat Mixte d'Electrification DEs Vosges), le premier magistrat siège rarement.

En 2014 aucune présence ni excuse. En 2015 présence à chaque séance,  mais à l'ordre du jour de chacune des 3 réunions, il était question de l'enfouissement des réseaux secs de la rue Haute, du Voyen et de l'Epine. Depuis que la prise en charge a été actée, une excuse puis  deux absences en 2016.

Comment peut-on prétendre défendre les intérêts de la Commune avec une telle attitude ?

 

Jean-Louis THOMAS

NB : tous ces éléments sont évidemment consultables sur les sites du SMIC et du SMEDEV, of course.

NB de 2017 : il faut croire que mon intervention a fait son effet puisque ledit CD a assisté à la dernière réunion du SMIC !!!

Le lundi 14 novembre 2016 à 15:57 Assainissement 2017

Les réunions du Conseil Communautaire se terminent pour la C2VRM. Au 1er janvier 2017, nous serons avalés par la Communauté d’Agglomération d’Epinal (CAE).

En attendant, quelques décisions sont prises, certaines garantissent, d’autres anticipent.

Un emploi pérennisé par ci, une convention par là, ceci dans une indifférence générale.

Ah si, nous avons délibéré le 2 novembre à propos des tarifs assainissement 2017 :

abonnement était passé au 1er janvier 2016 (vous l’avez constaté sur votre facture récente)-(je n’avais pas voté cette augmentation en décembre2015) de 3 €/mois à 3,5 €/mois soit 16% de plus. 

Aujourd'hui, le tarif de la collecte a été proposé par le bureau de la C2VRM (votre 1er adjoint y décide) à 0,90€ le m3 hors taxes au lieu de 0,84 actuellement soit + 7,14%. Pour le traitement, le même bureau à proposé de fixer le prix du m3 traité à 1,10 € ht pour les habitants de Pouxeux.

A ma demande d’explication de ce taux (seule intervention de la soirée sur le sujet), le Président de la CC a exposé verbalement que tout avait été pris en compte pour arriver à ce montant mais aucun document précis, chiffré n’a été remis aux conseillers communautaires. Faites confiance en quelque sorte, sans surprise et sans nulle autre question, ces taux ont été adoptés à l’unanimité moins une voix, vous devinez laquelle !

J’ai donc demandé à nos décideurs locaux mieux informés le détail pour Pouxeux qui les a amenés à ce chiffre de 1,10 € HT que chacun va devoir débourser par m3 relevé en 2017. je ne conteste pas le fait que le traitement ait un coût mais j’attends la base et le mode de calcul !

Inutile de préciser que je suis très inquiet pour la suite des évènements quand la CAE (où nous serons si peu représentés) reprendra les compétences de la C2VRM au 1er janvier. Nous ne maîtriserons plus rien et ce sera évidemment toujours la faute de la CAE !

Quid par exemple de la gestion de la compétence EAU en 2020 ? J’aurai l’occasion d’y revenir.

Jean-Louis THOMAS

Le jeudi 12 mai 2016 à 10:42 Finale départementale

Dimanche 15 mai toute la journée au stade Roger Miclot

Le club de Pouxeux accueille cette année la finale départementale des U11. De nombreuses équipes du département viendront se battre pour décrocher le titre de champion des Vosges.

L'entrée est libre.

Le lundi 07 mars 2016 à 09:09 Tournée cadastrale
Courant mars et avril, Madame Feunteun, géomètre du centre des impôts d'Epinal, sera de passage en commune afin de procéder aux mises à jour annuelles de la documentation cadastrale et à la tenue à jour du plan.
Elle sera amenée à se déplacer sur l'ensemble du territoire communal et à prendre contact avec les administrés.
Le mardi 01 mars 2016 à 20:22 Loto du foot
SAMEDI 19 MARS : LOTO
Salle Jeanne d'Arc. Ouverture des portes à 20h, départ des jeux 21h.

Téléviseur 81cm, sêche linge, colis de viande, tireuse à bière, imprimante canon
tablette à clavier, téléphone 4g et bien d'autres lots !

Un carton 4 €, six cartons 20 €

Réservation au 03.29.36.93.50
Le jeudi 31 décembre 2015 à 16:58 Pour finir 2015

Quelques mots pour clore une année bien triste à bien des points de vues : attentats meurtriers, montée historique d’un parti extrême pour ce qui est du national ; liquéfaction de la Commune dans un agglomérat aussi varié qu’hétéroclite, comment ressentir 2015 sereinement ?

 

Nul ne me contestera le droit (comme disait l’autre) de revenir sur cette dernière péripétie, d’autant que c’est dans un an que se mettra en application, sauf revirement du Préfet, la disparition communautaire de Pouxeux. Certains décrivent (font écrire plus exactement par le scribe de service) les avantages de la fusion mais qui ira bénéficier des infrastructures de Thaon ou même de Golbey ? Vaste blague en vérité.

 

Je n’ai pas lu que le 16 décembre, date d’un courrier à conserver, les tarifs de l’abonnement assainissement 2016 avaient augmenté, passant de 36 à 42 euros par an soit plus de 16%, décision prise par le conseil communautaire à l’exception d’une élue hadolaise et de moi-même. Cette augmentation devant compenser en partie le déficit de la commune de Hadol (collecte et traitement).

Quand je me souviens que cette commune avait adhéré en 2009 à la CC pour faire financer sa deuxième tranche d’assainissement pour partie et sa troisième en totalité, et que son Maire avait décidé de quitter quoi qu’il arrive la C2VRM début 2015, je me dis que les valeurs communautaires ne sont pas les mêmes pour tous les élus.

 

Revenons audit courrier du 16 décembre, chacun aura noté : aucune incidence sur la fiscalité des ménages, par contre sans effet sur les ressources de la Commune, je demande à voir !

Qui peut affirmer que la CAE ne remettra pas en cause le fameux pacte de neutralité fiscale ?

L’allocation de compensation annoncée est une allocation bloquée, son montant va diminuer du fait de l’inflation et de fait la ressource communale va baisser. L’étude KPMG, sauf à me dire qu’elle ne vaut rien – mais elle a été payée par nos deniers- l’atteste.

 

La consultation publique des habitants dont on m’a rebattu les oreilles : ce n’est pas légal, ce n’est pas possible etc… Causons-en, comme dirait Vano.

Ce qui est possible à Hergugney, Savigny et Xaronval (Vosges Matin du dimanche 20 décembre) ne le serait pas à Pouxeux ? Je nomme cela mauvaise foi ou crainte du résultat !

Le projet du Préfet ne fait pas l’unanimité, même à Arches (1 voix contre, 1 abstention).

Quant à la Communauté des Vosges Méridionales (Val d’Ajol, Plombières, Girmont Val d’Ajol) personne n’en veut (VM du 20 décembre).

 

Ce ne sont pas les courriers lénifiants qui changeront les choses ! Je persiste à dire que le rattachement à la CAE d’Epinal est une erreur et une faute politique et que l’on a tenu aucun compte des habitants et surtout de leur avis.

 

Ce qui importe à nos élus aujourd’hui, c’est d’en faire le moins possible (en déléguant tout à la CAE et en sous-traitance) sans pour autant baisser les indemnités ! Ce qui n’aura échappé à personne !

 

Pour les plus conservateurs, je vous invite à relire l’opuscule électoral distribué par le monarque début 2014, cela vaut son pesant de cacahuètes après à peine deux ans de mandat.

 

J’en terminerai ce billet en souhaitant à tous mes meilleurs vœux pour l’année qui commence, pour ma part avec mes amis Damien, Edith et Aude, nous resterons vigilants quant à la défense de vos intérêts.

 

Bien sincèrement.

 

Jean-Louis THOMAS

Le vendredi 27 novembre 2015 à 00:02 POUXEUX décide de rejoindre EPINAL

Une cinquantaine d'habitants s'étaient déplacés ce soir et ont assisté, après présentation du projet concernant la C2VRM et son incidence pour la commune, à un vote sans surprise compte-tenu de la composition du Conseil Municipal.

L'affaire était jouée d'avance et aucun de nos arguments n'a été entendu. Nous rejoindrons donc la Communauté d'Agglomération d'Epinal au 1er janvier 2017. Nous en prenons acte.

Une annonce a été faite concernant l'imposition locale ; les contributions des habitants n'augmenteront pas en 2016 même si les taux sur la feuille d'impôt changent, à chacun d'en vérifier l'exactitude.

Nous tenons à remercier tous ceux qui ont participé à notre sondage, pour information, plus de 90% des personnes qui se sont exprimées avaient opté pour REMIREMONT. Il est clair qu'une consultation de l'ensemble de la population, comme nous l'appelions de nos vœux aurait confirmé ce choix.

 POUXEUX va donc être noyé parmi 80 autres communes. Les beaux discours n'y changeront rien, c'est la triste réalité de ce soir. 

Page : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26
Mentions légales - Webmaster - Espace administration